bridge-220929 - Copie

Tokyo sur infodevnet.com

Visitez le Rainbow Bridge sur le site Infodevnet.Com

Sur la version ordinateur, du site infodevnet.com, vous voyez en fond d’écran, une vidéo qui s’affiche au hasard parmi 5 vidéos en ligne. Je vous propose de les visionner ici.

Ces vidéos ont été réalisées par « FromTokyo », un étudiant japonais qui a réussi à capter les lumières et mouvements de Tokyo. Je vous laisse les découvrir dans la Play List ci-dessous :

 1. le Rainbow bridge était déjà présent sur notre ancien site web. Le voici vu des deux rives, Tokyo City et Odaiba. C’est un pont qui relie Tokyo à une plage artificielle, et qui passe donc au dessus de la baie de Tokyo. De Tokyo à Odaiba, un métro très moderne, très lumineux, vous transporte au dessus d’une eau calme. Le contraste le soir est réellement surprenant. Au bord de l’eau, on apprécie le calme de la Baie, le clapotis des vagues, tout en voyant  les jeux de lumière du Rainbow Bridge.

2. Les lumières de Tokyo – on y reconnaît tous les grands centres, en particulier Ginza, Shinjuku et Tokyo City, avec quelques vues d’Ikebukuro. Ce sont des grands carrefours, animés jusque tard dans la nuit. Une grande foule est souvent présente mais sans sentiment de stress ou d’oppression. C’est même impressionnant de ressentir un certain calme dans cette foule, comme si le bruit n’était pas proportionnel au nombre de personnes.

3. D’autres vues de Tokyo la nuit, surtout le long de la rivière Sumida, d’Asakusa à Tsukiji. Asakusa est le quartier de la ville basse, dans lequel vous trouverez les temple Senso-Ji et la pagode à 5 toits, les commerces et les nombreux lieux de vie. Tsukiji est connu pour son immense marché au poissons.

4. WanGan « 都高速道路湾岸線 », Shuto Kōsokudōro Wangan-sen, la zone de la baie de Tokyo, appelée par son diminutif « Wangan » C’est un tronçon de l’autoroute à péage du Grand Tokyo, qui va de la ville de Yokohama, quartier de Kanazawa, à Ichikawa Ville de la préfecture de Chiba. C’est un itinéraire important qui court entre les îles artificielles de la baie de Tokyo par des ponts et des tunnels sous-marins, contournant entièrement Tokyo. C’est là que se déroulent parfois des courses illégales appelées justement les Wangan. Ces courses opposent deux concurrents. Les défis ne sont pas automatiques, et pour les lancer, il suffit de faire des appels de phares à la voiture qui vous précède. Une fois la course lancée, l’objectif n’est pas de parcourir une distance fixe, ou un nombre de tours, mais de suffisamment distancer son adversaire. C’est le pilote en tête qui décide du chemin à parcourir, en effet il suffirait que les deux coureurs se séparent en prenant deux bretelles d’autoroutes différentes et la course serait interrompue. Les Wangan ne se font que la nuit, étant donné que la police n’est généralement pas présente à ce moment-là et que la circulation est beaucoup plus fluide.

5. Le quartier de Shinjuku. C’est un quartier situé autour de la gare de Shinjuku, l’un des quartiers les plus animés de Tokyo, mais aussi un haut lieu des affaires abritant le siège de nombreuses grandes sociétés. La plupart des grands magasins japonais (Isetan, Keiō, Odakyu, Marui, Mitsukoshi, Seibu, Takashimaya et Tōkyū) sont présents à Shinjuku. On y trouve aussi des cinémas, restaurants, bars, et des hôtels internationaux.