Manga 漫画 【まんが】

manga1Le Manga est par définition une bande dessinée japonaise. Le terme d’origine signifie « image non aboutie », dans le sens ou les dessins sont simplifiés, au traits libres, à l’opposé des arts graphiques japonais issus d’une démarche plus réglementée. Il faut préciser que la tradition d’histoire dessinée remonte bien avant le 12ème siècle, au départ en tant qu’illustration de récits puis en récit lui-même. L’origine reconnue du Manga remonte à 1771 quand quelques artistes dessinèrent des scènes de la vie courante ou de la nature. Hokusai, célèbre pour ses représentations du Mont Fuji, représenta par exemple des scènes de prises d’un pélican et de sa proie.  Mais le terme ne prendra sa définition actuelle qu’après la seconde guerre mondiale, les grands noms firent leurs débuts.

manga2Depuis, on y trouve de nombreux styles, de la tradition historique des samouraïs à la vie déjantée dans le Tokyo underground. Toutes les générations trouvent s’y retrouvent : mangas pour filles, pour garçons, très jeunes et adultes.  De Tezuka à Taniguchi, les styles varient, du Japon contemporain au monde futuriste, le Manga peut divertir mais aussi permettre d’avoir un instantané sur la culture japonaise. Les rayons Manga de nos librairies sont déjà bien fournis, mais ce n’est rien comparé au Japon ou des magasins entiers se consacrent à cette diffusion, accompagnée bien entendu des produits dérivés.

Les mangas sont en effet des livres « à épisodes ». L’histoire évolue non pas au fil d’un scénario construit à l’avance mais en fonction de la popularité de l’œuvre. Certains se terminent au bout de quelques volumes tandis que d’autres voient de nouveaux épisodes sortir régulièrement depuis des années. Kochira Katsushika-ku Kameari manga4Koen Mae Hashutsujo (littéralement «Ceci est la station de police devant le parc de Kameari de l’arrondissement de Katsushika »), avec plus de 1500 chapitres et 155 volumes, est le plus long manga de l’histoire. Commencé en 1976, il continue à paraître de nos jours.

Les mangakas (dessinateurs) utilisent un style proche d’un script de cinéma. Les dessins sont moins statiques, des onomatopées accompagnant le dessin. Les références historiques des histoires traditionnelles sont réelles, ce qui fait que le Manga est parfois aussi complément de l’enseignement traditionnel. Bien entendu les auteurs sont nombreux, et la qualité varie. Actuellement le manga coréen et chinois commence à envahir un marché très fructueux.

Les auteurs de Mangas historiques respectent scrupuleusement les dates des évènements, batailles ou autres et font souvent intervenir des personnages de l’époque. Le Manga est devenu un renfort culturel, permettant par la lecture facile de consolider les apprentissages scolaires.

 manga3Imprimé sur du papier recyclé, souvent en noir et blanc, les plus célèbres mangas furent adaptés au grand écran puis à la télévision. Citer les œuvres ici serait trop laborieux, mais il suffit de se remémorer quelques dessins animés des années 70 pour s’apercevoir que le manga n’est pas un phénomène nouveau et qu’il a depuis le siècle dernier conquis l’occident. Et ce n’est pas terminé.

Remarquons au passage que le public occidental a souvent tendance à appeler Manga les films d’animations issus justement de cette culture dessinée. Depuis quelques temps, le terme employé pour ces dessins animés ou films est tout simplement le terme « Anime ». La vidéothèque est là aussi très vaste.