Les Trente-six vues du Mont Fuji

362Les Trente-six vues du Mont Fuji ont été réalisées par Katsushika Hokusai vers 1831. C’est une fait un ensemble de 46 planches représentant des scènes de la vie ou des paysages, dans lesquelle apparaît toujours, de près ou de loin, le Mont Fuji.

Elles ont révolutionné la peinture japonaise et ont été une source d’inspiration très importante pour les peintres occidentaux du XIXe siècle. L’influence de l’art oriental et plus particulièrement de l’œuvre d’Hokusai se ressent chez de nombreux peintres, comme Van Gogh, Manet, Degas ou Monet. Le Pont sur un étang de nymphéas de Monet (huile sur toile de 1899) semble s’inspirer de l’architecture orientale des ponts telle qu’on la retrouve dans plusieurs des estampes de la série d’Hokusai.

La Grande Vague au large de Kanagawa, illustrée ci-contre, quand elle a été découverte par l’Europe dans la au  XIXème siècle, a influencé de nombreux peintres et certains poètes. Debussy dit qu’elle fut sa source d’inspiration pour composer « La Mer ».

363Rappelons que le mont Fuji – appelé en japonais Fuji San et non Fuji yama –  est une montagne volcanique sur la côte Sud de l’île de Honshū, au sud-ouest de l’agglomération de Tōkyō.  Ses 3776 mètres d’altitude font de lui le point culminant du Japon. Situé dans une région où se rejoignent de nombreuses plaques tectoniques, le mont Fuji est un volcan toujours considéré comme actif.

C’est une destination extrêmement populaire pour les Japonais, qu’ils soient shintoïstes ou bouddhistes, en raison de sa forme caractéristique et du symbolisme religieux traditionnel qu’il représente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *