Cosplay

Cosplay – un phénomène international

cosplay Le cosplay, venant de l’anglais « costume » et « playing », est une pratique consistant à jouer le rôle de ses personnages favoris, héros de mangas, d’animation japonaise ou de jeux vidéo, en imitant leur costume et leur maquillage. On appelle les pratiquants des cosplayers. Très courante au Japon, cette pratique n’est pas rare aux États-Unis ou en Europe comme par exemple lors de la Japan Expo, en début juillet dans la région parisienne.

Au Japon, les cosplayers ne participent à aucun concours, mais se réunissent lors de grandes conventions. Les lieux publics tels que les quartiers de Harajuku ou de Shinjuku  à Tokyo sont également réputés pour en accueillir la fin de semaine.

cosplayLe cosplay est bien plus basé sur l’image que sur la performance. Au contraire des pays occidentaux, où le fait de faire son costume est essentiel, au Japon, il n’y a aucune importance dans le fait de fabriquer ou d’acheter son costume. Il existe même un véritable marché commercial de costumes en prêt-à-porter ou sur mesures.

Seule exception, le « World Cosplay Summit » est le seul évènement cosplay au Japon qui comprend un concours international. De ce fait, les règles internationales prédominent et il est en effet interdit de porter des costumes ou des parties de costumes achetés ; il faut que le costume soit entièrement fait par les mains du cosplayer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par contre, le cosplay reste une activité marginale souvent mal perçue par le Japonais moyen. À titre d’exemple, une cosplayer japonaise se mariant aura tendance à abandonner le cosplay afin de rentrer dans une vie sociale plus conventionnelle.

cosplayContrairement aux idées reçues, le cosplay japonais, qui a émergé vers 1990, n’est pas le pionnier en la matière. C’est aux États-Unis qu’est née cette idée avec l’arrivée des films de science-fiction dans les années 40. Le phénomène s’est amplifié à l’époque de Star Treck. En Europe, ce sont la France et l’Italie qui sont plus concernés par ce phénomène. Le cosplay prend une dimension plus théâtrale : la qualité des costumes est un point très recherché mais les cosplayers n’hésitent pas à jouer un rôle, mimer une scène ou réciter un texte. L’effet de performance est donc présent. Du fait d’un marché de costumes et accessoires moindre qu’au Japon, la plupart des cosplayers créent eux-mêmes leurs costumes eux-mêmes.

Nous remarquerons enfin que les Japonais, très sérieux voire austères dans beaucoup domaines, aiment d’amuser et se divertir, et ceci toutes générations confondues. Il suffit pour cela de voir le nombre d’émissions comiques, de fêtes, et de bonne humeur dans les rassemblements des festivités annuelles. C’est encore un des contrastes qui fait l’identité du Japon