Banzaï 万歳 【ばんざい】

 banzai1Bansai ou Banzaï, dont les kanjis signifient littéralement «dix mille ans», est une exclamation japonaise utilisée lors de célébrations, d’événements heureux, de réceptions dans le but de souhaiter des vœux de longévité, de bonheur à une personne, à une communauté…

Cette exclamation fut introduite au Japon au VIIIème siècle et se prononçait alors « banzei ». Elle était utilisée pour témoigner du respect à l’empereur.

Cette prononciation dura jusqu’à la restauration Meiji. Dans le Japon moderne, Banzaï a perdu sa connotation guerrière et n’est désormais utilisé que comme expression courante pour féliciter une personne. Actuellement, « Banzaï » peut être traduit approximativement par «hourra» et marque l’enthousiasme. Il n’est pas rare d’entendre des groupes ou la foule en crier le mot trois fois, les bras tendus au-dessus de leurs têtes, cela pourrait être considéré comme la forme traditionnelle japonaise d’applaudissements

banzai2Pendant la Seconde Guerre mondiale, Banzaï servit de cri de guerre aux soldats japonais et en particulier aux kamikazes qui le criaient avant de s’écraser sur les bateaux ennemis. Les troupes au sol aussi poussaient ce cri lors des attaques contre l’ennemi. Par conséquent, le terme «charge Banzaï » (ou « attaque Banzaï ») est devenu monnaie courante chez les soldats anglophones et reste le terme le plus largement compris encore dans le contexte militaire occidental.

Une petite note finale : souvent le public non averti confond Banzaï et bonsaï ce qui parfois peut amener un petit côté humoristique dans les conversations.