Aibo

aibo1Un AIBO (prononcer aïbo) est un chien robot développé par la section « Digital Creature Laboratory » de Sony, créée en 1993. La première version d’Aibo date du 11 mai 1999.

Les AIBO peuvent se déplacer, voir leur environnement et reconnaître des commandes vocales. Ils sont considérés comme étant des robots autonomes et peuvent apprendre et mûrir sous la conduite de leur propriétaire, de stimuli provenant de leur environnement ou grâce à d’autres robots.

Par ailleurs, les AIBO ont été conçus de façon à être caractériels et n’obéissent pas systématiquement aux ordres. Les gestes sont moins vifs que les chiens « réels » mais les attitudes, mimiques et mouvements donne une impression surprenante de vie dans une coque de métal.

Le nom AIBO signifie « copain » en japonais mais le nom vient en fait d’un jeu de mot : AI (amour) mais aussi Artificial Intelligence et BO pour Robot. Le prototype initial produit en 1997 fut baptisé Mutant.

Sony commercialisa le modèle ERS-110 comme premier véritable robot de compagnie en 1999. 5 000 unités furent produites dont 3 000 étaient réservées au marché japonais et le reste à l’exportation, principalement aux Etats Unis d’Amérique. Les exemplaires japonais ont été vendus en 20 minutes.
aibo2Il est intéressant de souligner que l’approche robotique est différemment perçue au Japon. La religion Shintô reconnait entre autre une présence divine dans tout être vivant mais aussi dans des êtres inanimés. La croyance fait donc que l’on accepte qu’un objet ait une âme.

La population japonaise vieillissant, les laboratoires développent des robots de compagnies, véritables assistants domestiques. Une personne âgée japonaise de ce fait, ne sera pas hostile au fait de devoir parler à une machine qui peut être perçue comme ayant un esprit. Imaginez la même chose en occident !

C’est aussi cet aspect de la croyance religieuse qui a développé de nombreux concepts de machines intelligentes dans les mangas, le cinéma… comme par exemple « Ghost in the Shell » qui reste une référence.

 

One thought on “Aibo

Comments are closed.