Bunraku 文楽文楽 【ぶんらく】

bun1Le bunraku est un type de théâtre de marionnettes japonais datant du XVIIe siècle. A la différence des autres spectacles de marionnettes dans le monde, les manipulateurs ne sont pas cachés et font face au pub  lic.

Ce type de spectacle est originaire de la région d’Ōsaka, le bunraku est interprété par un seul récitant qui narre et chante tous les rôles, et trois manipulateurs par marionnette. Ils utilisent différentes gestuelles, le style « furi », réaliste, ou « kata », plus stylisé, en fonction de la pièce et de l’émotion recherchée.

Les manipulateurs sont comme dans de nombreux arts japonais, organisés selon une hiérarchie dépendant de leur degré de connaissance dans l’art du bunraku. Ainsi le plus expérimenté, qui a en moyenne plus de vingt ans de métier, manipule la tête et le bras droit, le second le bras gauche et le dernier, en général un novice gère les pieds.

bun2La manipulation des marionnettes demande de la souplesse, et de nombreux déplacements. Les manipulateurs sont en position dite « katakali » (jambes semi fléchies), ce qui est déjà une performance physique – les pièces pouvant durer plusieurs heures.

Le manipulateur le plus expérimenté est en tenue traditionnelle, tête nue tandis que les autres sont vêtus de noir et cagoulés. Face au public se trouvent sur la droite un joueur de Shamisen et le chanteur. L’accompagnement musical illustre les bruits (orage, déplacements…) et l’atmosphère tandis que la voix du chanteur, souvent d’une tonalité renforcée, fait passer l’émotion dans le conte.

bun3Les marionnettes ont une taille variant entre 1,20m et 1,50m. Leur structure et articulations par des systèmes de leviers permet aux manipulateurs de leur donner des attitudes précises. Voyez simplement la première partie du film « Dolls » de  Kitano Takeshi, une passage juste avant le générique, montre un jeu sur fond noir ou se dégage une réelle expression de vie dans le regard et l’attitude des marionnettes. Rappelons que de nombreuses pièces ont été écrites pour le Bunraku, et adaptées ensuite au Kabuki. Si l’aspect visuel est soigné, le texte est respecté à la lettre. Chaque pièce débute ainsi par un cérémonial où le récitant s’engage à interpréter fidèlement le texte, ce texte qui est également salué au début de chaque acte.

bun4

One thought on “Bunraku 文楽文楽 【ぶんらく】

Comments are closed.